TÉLÉCHARGER MUSIQUE ROSICRUCIENNE

TÉLÉCHARGER MUSIQUE ROSICRUCIENNE

TÉLÉCHARGER MUSIQUE ROSICRUCIENNE

Enseignement et buts revendiqués[ modifier modifier le code ] L'AMORC prône une philosophie à la fois humaniste et spiritualiste , grâce à laquelle il affirme aider ses membres à atteindre un certain équilibre humain par la réalisation d'une Maîtrise personnelle d'ordre ésotérique et mystique. Il existe trois autres degrés après le neuvième. Origines égyptiennes de la Rose-Croix, selon deux auteurs du XVIIe Siècle[ modifier modifier le code ] En , dans son ouvrage intitulé Silentium post clamores Le silence fait suite aux clameurs , l'alchimiste allemand Michael Maier situe l'origine de l' Orden und Fraternität des Rosen Creutzes ordre et fraternité de la Rose-Croix , en ancienne Égypte. Origines égyptiennes selon Harvey Spencer Lewis[ modifier modifier le code ] Sur l'arrière de la pierre tombale de H.

Nom: musique rosicrucienne
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:39.36 Megabytes

Un jour viendra où l'homme conversera avec le champ et avec la montagne, où les cailloux du chemin diront leurs secrets au voyageur, où les galets de la grève raconteront au pêcheur les histoires des siècles disparus. Car la nature tient encore en réserve ses secrets par milliards. Nul ne peut définir cet Hélias Artista. Ceux même sur lesquels il repose sentent son influence sans la pouvoir analyser. Ce n'est pas Dieu, c'est un dieu, simplement un des ministres du Père, le remous dans les paradis cosmiques des haleines de l'Esprit à travers les vergers du Seigneur.

C'est une force attractive, agglomérante, harmonisatrice qui, dans chaque espèce, tend à réunir les individus et à les organiser par une hiérarchisation d'équilibre et de concours mutuel.

Voilà ce qu'ont cherché des alchimistes comme Artéphius, Basile Valentin et le Cosmopolite; des philosophes comme Raymond Lulle, Sabbathier, Fabre d'Olivet, Wronski, Saint-Yves d'Alveydre et Jacob; des meneurs d'hommes tels que Ram, Moise, Charlemagne; des thaumaturges comme Enoch, Elie, et quelques saints peu connus; des émissaires comme le visiteur de Jacob Boehme, comme Isaac Barnaud et Irenaeus Agnostus auprès de Henri IV et de Guillaume d'Orange; comme Ellious Bocthor, l'interprète de Bonaparte aux Pyramides; comme les deux cavaliers albanais soudain apparus aux portières du carrosse où Napoléon ramenait la jeune Marie-louise; comme surtout le grand et intrépide Cagliostro.

Tous ces hommes ont essayé de refondre les anarchies en organisations stables; c'est pourquoi, selon les brochures de , leur patrie symbolique est la Germanie. Et presque tous ont échoué, parce que, si Hélias Artista représente le Verbe cosmique comme Pacificateur, ce même Verbe, comme Sauveur, n'est encore venu ici-bas que pour y apporter la guerre et non la paix.

Mais il n'importe. Si la maturation de l'or céleste demande des cycles quand la maturation de l'or terrestre demande des siècles, accordons à l'avenir la confiance la plus optimiste. Les murs de la Cité éternelle, que l'apôtre Jean nous décrit avec une concision splendide, ces murs impérissables, sur les parois desquels joue l'infinie magnificence des spectacles divins, leurs pierres ce seront des esprits d'hommes parfaits. Ces portes de la Cité sainte, immuables, grandioses, toutes belles, ce seront ces esprits que connut autrefois l'esprit de la terre, sous l'égide de la Rose-Croix.

Ses paroles sont totalement vraies le règne de la Pierre est une des formes de l'être cosmique du Verbe. Et si nous ne voyons ici-bas que les pierres muettes, inertes et endormies, il existe dans les eaux supérieures du firmament des roches et des gemmes toutes palpitantes d'une vie extraordinaire et prestigieuse.

Il faut ici considérer deux points : l'état d'âme du disciple, puis sa méthode de travail. Quand l'homme interroge en silence ses propres profondeurs, il s'affirme l'existence d'une source éternelle de force, de lumière et de paix.

Cette fontaine cachée répand parmi les paysages invisibles d'innombrables et d'intarissables ruisselets; point de sente, là-bas, que n'accompagne le murmure de ces ondes régénératrices; point de sable qu'elles ne fertilisent.

Il ne s'agit que de laisser tomber les costumes artificiels dont nous croyons à tort devoir nous revêtir et de nous baigner dans ces eaux dispensatrices de vigueur et de pureté. Alors la simplicité, cette vertu négative, deviendra la simplesse, une vertu active et féconde. Nos yeux, regardant la nature, verront vraiment la Nature, et non pas l'image préconçue que nous nous en étions forgée; regardant les hommes, et nous-mêmes, nous les verrons, nous nous verrons, chair, sang, passions, misères et grandeurs, et non plus types schématiques ou artificiels.

L'occultisme ordinaire ressemble à un bachelier ès sciences qui, à force de tout réduire en équations, finit par devenir incapable de voir dans les mondes du sentiment autre chose que des prétextes à polynômes. La noblesse d'une colline, la courbe d'un sourire, le pathétique d'un crépuscule, il couche toutes ces beautés sur des épures noires de chiffres.

Il ne peut plus s'assimiler la vie; il ne trouve plus en lui de forces pour aimer ni de motifs pour agir. Quand il a bien macéré dans les eaux pétrifiantes de la théorie, il se lance à l'extrême opposé. Il brise l'émail dont il s'était fait un masque; il se jette vers la spontanéité, vers l'élan; il s'enflamme; et il se meurtrit durement la tête; car l'esprit est prompt, mais la Nature est lente.

Le vrai désir, le désir sain, le désir fort, le désir prédestiné à la victoire ne se traîne ni ne court; il marche d'un pas long et sûr, comme un vieux soldat. Il marche le jour, oui, mais surtout tout le long des longues nuits froides où l'on bute contre l'invisible caillou, où l'on tombe dans le ravin aux épines mauvaises, où les bêtes rampantes piquent si le bâton les dérange.

Il marche tout seul, recru de fatigue, la tête sans pensées, les reins moulus, du nuage gris sur les yeux. Nuits sans lune et sans étoiles, voyageur sans même un chien, bois noir qu'il faut traverser malgré d'insidieuses, chuchotantes et terrifiantes voix; fermes où l'on sait , horribles entr'aperçus, que l'on sera chassé; formes dans les ténèbres; pierres levées, tronc desséché où se blottit l'immémoriale sorcière : la peur!

Et la route diminue en montant, pas après pas, détour après détour, lieue après lieue. La vie est longue, ô disciple; et, si tu trouves quelque roche avec un tapis de mousse, prends le temps d'y dormir une heure ou deux. Ce sommeil sera propice à ton amour. Ce livre est pour ceux qui brûlent, pour ceux qui flambent, pour ceux qui agonisent chaque jour de ne pouvoir étreindre leur idéal. Ce livre, c'est le quai de granit, c'est la cave silencieuse, c'est le vieux prieur lent, c'est le mur infranchissable du cloître.

Voyez-vous maintenant pourquoi les fils de Rosenkreutz disent que, lorsqu'on a réalisé le premier livre de l'Imitation de Jésus-Christ, on est prêt à entrer dans leur cohorte? Voilà l'état d'âme du disciple, voilà son effort personnel. Il va recevoir une aide. Il est sorti de sa démence mystique; son bel amour primitif de Dieu, son repentir tumultueux flottent enfin devant lui comme d'irréels fantômes; enfin il lie pense plus à la gloire adeptale ni à son propre salut; il s'oublie lui-même; en parlant à Dieu il peut dire.

Et Dieu lui envoie Son ange. Ensemble ils partent dans la nuit vers la Montagne au centre de la terre, où se cache le Trésor, où veille le diable.

Le guide et l'homme prient ensemble en marchant; c'est la vraie prière; la sueur jaillit de l'homme tout entier pressé dans les mains effroyables de l'angoisse. Et, comme ils arrivent au sommet, les dragons, les monstres et les diables se jettent sur eux; l'ouragan s'élève, la terre tremble, les rochers se fendent, le tonnerre remplit les ténèbres. Si le voyageur persiste dans la calme et confiante oraison, il est sauf. Aux premières blancheurs de l'aurore le Trésor apparaît et la nature alentour devient un paradis.

Le candidat est accepté; les vertus des choses et les arcanes physiques lui sont dévoilés.

Toutefois, la connaissance des arcanes ne doit pas être le but de ses efforts. Aussi les Rose-Croix n'y voient-ils qu'un Parergon. Il ne convient pas de violer leur secret. C'est déjà beaucoup de savoir que, à leur yeux, les maîtrises en alchimie, ou en magie, ou en hermétisme ne sont qu'une préparation. Vouloir conquérir le titre de Rose-Croix est une illusion.

On peut seulement se mettre dans les conditions nécessaires pour que, lorsque la splendeur d'Hélias Artista passera sur notre esprit, il soit fécondé par cette force, et qu'il se développe ensuite selon cette forme. Ces conditions se trouvent remplies quand on est devenu un élève docile de Thomas a Kempis.

Mais, comme personne ne se connaît, ni dans son état actuel ni dans ses possibilités futures, comme personne ne sait le moment où passe l'Artista mystérieux ni même ne peut discerner son passage, n'est-il pas plus prudent de remonter à la source de l'Imitation qui est l'Évangile, de rechercher le maître d'Hélias, notre Seigneur Jésus?

Aucun homme, aucun dieu n'a encore embrassé du regard l'horizon spirituel que décrivent les Évangiles. Aucun autre livre ne renferme une égale somme de connaissances ni sur la terre, ni sur aucun astre visible, ni dans aucun lieu invisible.

Il les énonce d'une façon incompréhensible, sur un plan inconnaissable pour nous; mais je vous certifie qu'il les énonce. Attachons-nous donc à l'Évangile. L'homme recèle les germes de toutes les sciences et de tous les pouvoirs; il les laisse dormir et, quand il veut les réveiller, il en fait de frêles plantes de serre ou des fleurs monstrueuses, sans parfum et sans vertu.

Écoutons plutôt le grand Jardinier : le Jardinier, la forme sous laquelle le Verbe apparut après Sa victoire à l'amour repentant. Nous avons tous, comme la courtisane d'Israël, avili nos beautés intérieures. Laissons le Jardinier arracher les mauvaises herbes, bêcher, ensemencer, fumer, arroser; ne L'aidons que comme Il nous demande de L'aider, et non pas comme nous croyons utile de L'aider. Si nous nous estimions à notre juste valeur, si nous étions humbles, toutes ces angoisses et ces fatigues que j'ai essayé de vous décrire tout à l'heure nous seraient épargnées.

Ne cherchons pas à devenir des adeptes, des Rose-Croix, des Mahatmas, ni même des saints. Cherchons simplement à faire plaisir à Notre Ami très fidèle. Et c'est ce mélange qui donne naissance à ce qu'on appelle "la haute magie indienne" ou "la magie K". Les chrétiens sont vainqueurs contre toute magie Ce qui m'avait fait entrer dans la magie indienne, c'était le catch. J'avais le pouvoir de "tarzan moteur". J'ai été initié au catch par un homme de Kolwezi.

Pendant que j'étais à Likasi, je travaillais avec un démon du nom de Zagam, ce démon me donnait le pouvoir de contrôler neuf cimetières. Il y avait un catcheur de Kinshasa qui était venu à Likasi et qui devait y livrer des combats. Ces combats devaient aller de jeudi à dimanche. Quand il était venu de Kinshasa, il n'était pas venu seul. Il avait avec lui d'autres catcheurs.

Mais c'est lui qui était au top par rapport aux autres.

Témoignage du pasteur Jonas, ex-sataniste

Donc c'était lui qui devait livrer le combat de dimanche avec le champion de Likasi. Quand il m'avait vu, il m'avait appelé et s'était connecté à moi par télépathie. On s'était rencontré et il m'avait dit que si je l'aidais à gagner le combat, il devait me donner une part de ce qu'il devait gagner.

Alors je lui avais dit que pour avoir la victoire, nous devons bloquer toutes les directions et que pour le faire, il fallait tuer quelqu'un et utiliser ensuite son esprit pour bloquer toutes les autres directions. Je lui ai expliqué qu'avec l'aide de cet esprit, il serait difficile au catcheur avec qui il se battra sur le ring d'entrer en contact avec le monde mystique.

Donc je lui avais demandé de me donner le nom d'une personne et ce jour-là, il m'avait donné le nom de son père.

Vidéos à découvrir

Alors qu'est-ce que je devais faire? Il continue: Bien-aimés, c'est vraiment avec beaucoup de peine que je témoigne.

Ce n'est que par obéissance à Dieu qui m'a demandé de témoigner, que je le fais. C'est très pénible pour moi de redire toutes ces choses. Mais pour exprimer ma reconnaissance à Jésus qui m'a délivré, je le fais. Je devais me rendre au cimetière. C'était samedi, j'étais arrivé sur une tombe et là, j'avais placé mon miroir cabalistique à côté de la croix.

Et sur la tombe, j'avais placé 12 bougies rouges, ensuite j'avais allumé deux tiges de "tchou-laï" désodorisant brûlable en forme de tige à forte odeur utilisé par les musulmans et après j'avais pris le parfum "aoussarabia" avec lequel j'avais aspergé la tombe. Je m'étais concentré, j'ai fait des incantations, et après les 12 bougies se sont allumées d'elles-mêmes.

Le papa en question restait à Kinshasa, il était membre de l'église Béthel. Alors j'étais là devant le miroir à minuit, avec mon couteau. Je devais appeler son esprit pour qu'il vienne, et dès qu'il allait apparaitre dans mon miroir, je devais le poignarder avec mon couteau et le tuer.

Alors je m'étais concentré pour appeler l'esprit de ce papa. Avant de l'appeler, j'ai d'abord appelé les esprits méchants, les esprits qui sont chargés uniquement pour tuer. J'avais d'abord appelé Asmode, je l'ai envoyé pour récupérer l'esprit du papa, mais il a fait un aller sans retour, ensuite j'ai envoyé Asdamo et il a fait pareil.

J'ai invoqué Doros, idem. Je me suis alors concentré et j'ai appelé Kituta Murita, l'un des grands démons qui travaille dans le monde Armstrong, et malgré l'orientation que je lui avais donnée, rien ne s'est passé. Je me suis encore concentré et j'ai appelé d'autres esprits, ils étaient tous partis, mais aucun d'eux n'était revenu. Et après toutes ces vaines tentatives, je me concentrais pour appeler le duc et le marquis de l'Enfer.

Pendant que je me préparais, j'avais vu le feu. Il y avait une flamme de feu qui avait atterri sur le miroir. Mon miroir s'était brisé, moi-même j'étais projeté à une certaine distance et j'étais tombé de l'autre côté, même mes bougies s'étaient éteintes.

Quand j'étais projeté, j'étais plongé dans un profond sommeil et je ne m'étais réveillé que le matin vers 6h C'était déjà dimanche. J'avais regardé mon miroir brisé et j'étais rentré à la maison. Le dimanche, ce catcheur est allé livrer le combat et ce jour là on l'avait correctement frappé.

Un jour plus tard, il était tombé malade, et après on l'avait acheminé à l'hôpital Daco à Likasi. À chaque visite du médecin, la maladie ne faisait que changer de nom et le quatrième jour, ce catcheur est mort. Lui qui cherchait à tuer son père chrétien, a lui-même trouvé la mort. Bien-aimés dans le Seigneur, même si vos ennemis ont creusé des trous, je vous assure, si vous restez fidèles au Seigneur Jésus, ils vont eux-mêmes tomber dans leurs propres trous.

Avec mes bougies allumées, il y avait certes le feu, mais comme ce papa-là était chrétien, Son Dieu à lui est aussi un Feu dévorant et c'est ce Feu que j'avais vu venir. Et les feux de bougies qui étaient allumés, s'étaient éteints parce que le véritable Feu était là. Lisons 2Rois Il répondit: Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux.

Les Syriens descendirent vers Elisée. Et il les conduisit à Samarie. Vous devez chaque fois demander à Dieu de frapper tous vos ennemis d'aveuglement. Bien-aimés, si nous sommes dans une communion parfaite avec le Seigneur, toutes les paroles qui sortiront de nos bouches seront agréées par Dieu.

Sachez que le monde dans lequel nous vivons est un monde qui est sous la domination du diable. Depuis sa chute, le diable sait qu'il lui reste peu de temps et dans sa perdition, il veut entrainer avec lui tout le monde. Le diable existe, il existe vraiment.

Et sa mission est de dévier les humains, de les faire sortir de la volonté de Dieu. Étant au service de Lucifer, je pouvais le représenter comme un fantôme. J'avais le pouvoir de métamorphose, je pouvais me transformer en moustique, en grenouille, en hibou, en épervier, en crocodile, en serpent, etc. Lucifer m'avait même donné le pouvoir de me transformer en femme pour faire tomber les serviteurs de Dieu dans l'adultère.

Etant chez le diable, j'ai vu sa gloire, j'ai vu son organisation et j'ai fini par conclure que le diable est puissant. Même aujourd'hui je reconnais que le diable est puissant mais Jésus est le Tout-Puissant, Jésus est au dessus de toutes choses, Il fait trembler le diable et tous ses acolytes. On était en pleine réunion avec Lucifer. Il y avait un sataniste du Togo qui avait cité le nom de Jésus par erreur et nous tous qui étions dans la salle, étions projetés par terre, même Lucifer.

Bien-aimés, au nom de Jésus, tout genou doit fléchir et toute langue doit confesser que Jésus est Seigneur, y compris ceux du diable. Nous n'avons pas à craindre le diable, si réellement nous sommes dans une bonne relation avec Jésus. Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous! J'étais représentant du diable. Les représentants sont des mandataires de Lucifer. Ce sont ceux qui prennent les instructions directement de Lucifer. Parmi ces représentants de Lucifer, il y a même des faux serviteurs de Dieu.

Ils se cachent sous la peau de brebis mais ce sont des loups féroces. Vous les reconnaîtrez seulement à partir de leurs actions. Que le Saint-Esprit nous aide à découvrir tous ces agents de Satan déguisés en serviteurs de Dieu.

Tout ce que je dis n'engage que moi! Il va Lui-même me protéger. Ma Bible me dit: Si Dieu est pour moi, qui sera contre moi? Ils me feront la guerre, mais ils ne me vaincront jamais; parce que Dieu sera toujours avec moi pour me délivrer.

Missions contre les églises Etant serviteur de Satan, je travaillais même dans les églises. L'Église représente la partie visible de l'armée de Jésus-Christ, alors il fallait tout faire pour rendre l'église inoffensive.

Discussion:Rose-Croix/Archive 1

Satan nous avait donné des missions dans l'Église: La première mission était celle de rendre les chrétiens ignorants de la Parole de Dieu!

Lucifer nous avait dit: "Si les enfants de Dieu restent dans la Parole, ils vont facilement éviter mes pièges. Est-ce que vous savez d'où viennent ces livres-là? C'est satanique! Le premier signe pour reconnaître une église de Satan, c'est toute église qui nie la divinité de Jésus.

Le diable lui-même reconnait que Jésus est Dieu! La deuxième mission, c'est de créer la lourdeur au moment des offrandes et des dîmes.

C'est en rapport avec les troisième et quatrième commandements de Satan. Le 4e commandement: "Laissez les chrétiens pauvres, en leur disant de ne pas donner les dîmes et les offrandes. Faites très attention en choisissant les membres du collège, il faut que cela se fasse selon Dieu. La quatrième mission c'était de désorienter l'adoration et la louange, que cela soit orienté vers Lucifer.

Et là on manipulait facilement les gens qui jouent au clavier et aux instruments, et les choristes. Il y a des gens qui chantent, mais qui n'ont aucune vie de prière, c'est très dangereux. Il y a des gens qui chantent pour être admirés, et qui n'ont aucune vie de sanctification.

Je vous dirai comment on faisait dans les églises. Le diable est capable d'exploiter toute occasion qui se présente pour faire le mal. Suivez-moi bien, vous allez comprendre qu'il est vraiment nécessaire et indispensable que notre Dieu puisse frapper d'aveuglement tous nos ennemis, afin qu'ils soient incapables de nous voir, de voir nos maisons, nos projets, nos enfants, et tout ce qui est à nous, quand ils viendront nous attaquer.

Horreurs dans la magie indienne Quand j'évoluais avec la magie indienne, un jour, mon maître qui était originaire de Kisangani et moi, devions effectuer un voyage à Kalemie pour rencontrer une sirène qui se trouve au fond du lac Tanganyika.

Infos pratiques

Elle est la déesse des fleuves et des mers. Mais avant cela, mon maître m'avait invité quelque part, et à 20h il m'avait remis un colis et m'avait dit: "Cette nuit à 23h30, tu iras au cimetière, tu feras une cérémonie et pendant que tu feras la cérémonie, il y aura une créature qui apparaîtra. Quelle que soit sa nature, tu devras manifester le calme. Tu n'as pas le droit de fuir.

Si tu fuis, soit c'est la mort, soit c'est la folie qui t'attend. Le colis contenait entre autres deux bougies blanches et une bougie rouge. Il les avait placées de telle sorte que les trois bougies formaient un triangle équilatéral. Il continue: C'est-à-dire un triangle dont les trois côtés sont égaux. Cette clochette que les acolytes utilisent au moment où ils sont à genoux, est satanique.

C'est pour ouvrir la porte aux démons. Il y a une pierre blanche qui se trouve du côté droit de la sacristie, c'est par là que les démons entrent dans l'église catholique pour participer à la messe. Alors quand j'avais arrangé toutes ces choses-là, j'avais prononcé des formules incantatoires, et après les trois bougies s'étaient allumées d'elles-mêmes, et j'ai commencé à faire des incantations, tout cela en suivant les instructions que mon maître m'avait données.

Après avoir fait les incantations, j'ai pris ma clochette et j'ai sonné trois fois. Mais à ma grande surprise, rien ne s'était passé. Alors je m'étais dit que je m'étais trompé dans la récitation des incantations. Mais ce n'est pas le cas avec Dieu. Avec Dieu, quand vous priez, même si vous commettez une faute d'orthophonie, Dieu répond. Car notre Dieu connait nos intentions.

Quand j'avais sonné, il y avait un vent violent qui a commencé à souffler dans le cimetière, c'était comme un ouragan. Et là, c'était déjà vers minuit passé, et j'étais au cimetière seul, j'étais encore trop jeune, j'étais encore au collège à cette époque.

Il continue: Je vois un homme apparaître devant moi. Il portait une toge de couleur noire, mais ses pieds ne touchaient pas le sol. C'était un blanc, il s'était présenté sous le nom de Hindou sankara.

Il m'avait remis une chaînette de boules qu'on appelle le mangalsutra. Le lendemain matin j'étais allé voir mon maître. Il me dit encore, à la fin on t'a dit de ne pas oublier ton premier sacrifice. Sache que le sacrifice dont il est question, c'est que la nuit d'aujourd'hui, à minuit juste, tu dois manger un coq, mais un coq non préparé. Et c'est ce que j'avais fait, j'avais sillonné tout le quartier, mais je n'avais rien trouvé, vers 15h j'étais presque découragé, c'était au quartier Kolomoni.

Alors je passais, et j'avais vu deux garçons qui sortaient de leur parcelle avec des coqs pour se rendre au marché. Quand je les ai vus, je les ai stoppés et je suis rentré avec eux dans la parcelle. J'ai demandé le prix du coq, ils me l'ont donné, et j'ai payé sans discuter. Etant là, j'ai usé de ruse pour faire tomber une plume en prononçant intérieurement une formule mystique, et j'étais parti.

Il avait mangé le coq et avait tout fait selon les instructions de son maître. Il continue: Et à 9h, j'étais allé voir mon maître. Arrivé chez lui, je lui ai expliqué tout ce que j'avais fait, et il me dit: "Toi vraiment tu es un garçon courageux! Mais je vais te demander de faire quelque chose: Va maintenant faire le constat, là où tu avais acheté le coq". Et j'étais allé là-bas.

Dès que j'étais arrivé à l'entrée de l'avenue, j'ai vu un attroupement de loin, et puis j'ai demandé à quelqu'un qui passait sur la route: "Pourquoi y a t-il cet attroupement là? Et j'étais allé là-bas, comme toute personne qui va au deuil.

Pendant que j'y étais, les parents de la victime se lamentaient et disaient: "L'enfant n'était même pas malade, mais arrivé à 23h30, il a eu une forte fièvre qui n'a duré que peu de temps, après 30 min, c'est-à-dire à minuit juste, l'enfant était mort! Chrétiens toujours vainqueurs J'aimerais aussi vous parler d'un point de confusion que j'avais eu. Étant toujours sataniste, je sortais avec une fille qui était membre d'un groupe de prière.

C'était le ministère Béthel. Elle m'avait invité un jour dans son groupe de prière. Arrivé là-bas, nous étions entrés dans la maison, et elle m'avait présenté aux responsables comme son fiancé. On m'avait salué avec joie, on m'avait donné une place, et après il y a d'autres personnes qui sont aussi arrivées, et la prière a commencé. J'étais là, faisant aussi semblant de prier, parce que je ne savais pas prier, je ne savais même pas par où commencer. Tout ce que je savais, c'était invoquer les démons.

J'étais là avec les enfants de Dieu. Il y en a qui viennent juste pour nuire à d'autres personnes. Deux semaines plus tard, elle était venue chez moi en pleurant. Elle est arrivée, elle a frappé à la porte, j'ai ouvert et elle est rentrée. Je l'avais saluée, et elle n'avait pas répondu, mais elle ne faisait que pleurer. Alors je la regardais et à la fin, elle a commencé à me parler. Tout en sanglotant, elle me dit: "Pourquoi ne m'as-tu jamais parlé de ton état? Quel état? J'ai dit: "Mon état spirituel?

Qui suis-je selon toi? Pendant qu'ils priaient, ils ont reçu une révélation de la part de Dieu. Et Dieu a confirmé que tu es un grand sataniste". J'ai dit: "Moi, sataniste! Regarde-moi bien, si tu vois quelque chose qui est en rapport avec le satanisme, tu me le dis.

C'est spirituel et ce n'est que par la révélation qu'on peut le découvrir. Alors je lui dis, ne t'en fais pas, ces gens qui t'ont dit cela, ils sont seulement jaloux, ils sont en train de combattre ton mariage, là ce sont les esprits qui cherchent à te bloquer dans le célibat. Ils te l'ont dit pour que tu ne m'épouses pas. Là, je l'avais convaincue, et elle avait accepté. Ensuite je lui ai même donné de l'argent et je l'ai raccompagnée.

Quand j'étais rentré chez moi, je m'étais fâché, et je m'étais dit: Ces gens qui lui ont donné cette révélation, verront cette nuit de quel bois je me chauffe. Alors bien-aimés, j'étais entré dans ma chambre secrète, je m'étais concentré et j'avais pris la forme d'un hibou, j'avais pris mon couteau. Le couteau en question, si vous le regardez avec des yeux charnels, vous verrez que réellement c'est un couteau, mais ce n'était pas un couteau, c'était un ossement humain.

Quand vous prenez le squelette de l'homme au niveau de l'avant-bras, il a deux os, le radius et le cubitus. Le radius c'est ce que j'utilisais comme couteau. Et après avoir pris cette forme-là et mon couteau, je m'étais envolé. J'étais parti là où se trouvaient ces gens qui avaient donné la révélation sur mon état spirituel. Je me disais que j'allais les punir.

Quand j'étais arrivé devant la parcelle, il y avait un avocatier. J'avais atterri là-bas étant hibou. Après je m'étais projeté sur l'avenue au sol, le regard fixé vers le bas, et après je m'étais concentré et j'étais redevenu humain, toujours le regard fixé vers le bas.

La parcelle était devant moi et je devais me redresser pour attaquer. Mais ce que j'avais vu ce jour-là, dépasse mon entendement. Je ne sais pas comment vous l'expliquer. Quand je m'étais redressé pour avancer à l'endroit où il y avait la maison, il n'y avait plus de maison. Et comme je ne savais pas nager, j'avais repris la forme animale et j'étais rentré chez moi. Le lendemain matin vers 10h, j'étais retourné là-bas pour voir la rivière. Arrivé là-bas, à ma grande surprise, la maison était bien là, mais il n'y avait plus de rivière.

Bien aimés, le Seigneur est le protecteur par excellence! Quand j'étais allé là-bas pour les attaquer, je n'avais pas vu la maison, à la place de la maison c'était la rivière.

Ce n'est qu'après ma délivrance, plusieurs années plus tard, que j'étais allé demander pardon à ces gens-là. Et quand je parlais, ils étaient surpris, parce qu'ils ne savaient même pas que quelque chose s'était passé.

Bien-aimés, quand vous êtes dans le Seigneur Jésus, sachez que votre sommeil sera doux et paisible, vos ennemis seront confondus. Le Seigneur va les frapper d'aveuglement, et ils ne vous verront pas. L'essentiel, c'est d'être dans le Seigneur Jésus avec les deux pieds. Sujets divers Je vais vous parler de mon voyage vers le monde de Polliun et mon voyage vers l'Inde où j'avais rencontré le premier ministre de Lucifer.

Avant cela lisons la Bible dans 2Corinthiens Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Toujours parlant de la magie indienne, j'aimerais vous dire une chose bien-aimés: Sachez que le monde entier est sous la domination de Lucifer.

Le diable ne cite jamais le nom de Jésus. Quand il veut parler de Jésus, il dit seulement: "Le Roi des chrétiens". Parce que le nom de Jésus c'est une bombe dans le monde de Lucifer et c'est l'une des raisons qui m'avait poussé à me séparer de lui. Il nous avait aussi dit que nous devions travailler sérieusement dans les églises, et que nous devions tout faire pour plonger les chrétiens dans un sommeil spirituel. Il nous avait donné ses dix commandements.

Quand nous sommes enfants de Dieu et que nous sommes dans une bonne relation ou dans une communion parfaite avec Dieu, Il nous donne Ses armes à Lui, les armes spirituelles. Mais pour faire un bon combat spirituel, il faut commencer par se dépouiller de toutes les armes charnelles. Il y a des gens qui aiment combattre les sorciers par les injures. Il y a beaucoup de gens qui vivent dans ce monde alors qu'on a déjà bu leur sang.

Il y a des gens dont on a déjà bu le sang, et qui ne vivent plus que dans les délais, même les circonstances de leur décès sont déjà prévues. Mon mariage et ses conséquences Quand je servais encore le diable, un jour mon maître, lorsque nous étions de retour de Kisangani, m'avait dit que je devais tout faire pour me marier.

Alors il m'avait envoyé à Likasi dans la commune de Panda, il y a une rivière qu'on appelle Panda. J'y étais allé, j'y avais fait des incantations et sur la rivière il y avait une forte lumière, et de cette lumière, une femme blanche était sortie.

Elle m'avait rejoint à la rive et m'avait demandé pourquoi j'étais venu la réveiller. Alors je lui avais dit: "Avant de te répondre, donne-moi d'abord ton nom. Et puis je lui avais dit que j'étais venu la chercher pour qu'elle soit ma femme.

Elle avait catégoriquement refusé et je m'étais mis à la supplier, je lui avais dit que je ferais tout ce qui est possible pour qu'elle soit heureuse. Bien-aimés, devons-nous supplier les démons ou les chasser au nom de Jésus?

Les chants des mantras 7 mp3 gratuits en téléchargement légal

Être envoûté, n'est vraiment pas bien! Je l'avais suppliée et elle avait finalement accepté, et m'avait dit: "Si tu as vraiment besoin que je sois ta femme, tu dois venir chez nous.

Le lendemain j'étais allé voir mon maître. Si tu y vas et parviens à coucher avec l'une d'elles, tu y resteras pour toujours. Et pour éviter que tu n'y fasses un aller sans retour, tu dois faire un jeûne à sec pendant neuf jours. Et tous les neuf jours, je ne récitais que des incantations.